Mission d'inventaire du Patrimoine

Pourquoi un inventaire?

  • pour favoriser une meilleure connaissance du patrimoine architectural,
  • contribuer à la sauvegarde et à la valorisation du patrimoine bâti,
  • constituer un outil de sensibilisation pour la population,
  • offrir aux communes un outil d'analyse et de gestion urbain.

La méthode

A partir d’une approche de terrain et de recherches documentaires, l’inventaire permet de constituer des dossiers sur le patrimoine tarnais qui contribuent souvent à en révéler ou renouveler l’intérêt. Un véritable outil de connaissance et de gestion pour les communes, l’inventaire donne lieu à la création de guides et/ou ouvrages thématiques.

Des actions de valorisation participent à la diffusion de la connaissance auprès de tous : conférences, visites.

Inventaire sur le Parc naturel régional du Haut-Languedoc

A la demande de l'Etat, de la Région et du Département, le CAUE du Tarn a réalisé en partenariat avec le Parc naturel régional du Haut Languedoc et le Service Régional de l'Inventaire, un inventaire du patrimoine bâti sur 12 communes du Parc, de 2004 à 2008.
Il prend en compte le patrimoine bâti public et privé, du Moyen Age aux années 1950.

L'inventaire a donné lieu à la création de la collection Guides du Patrimoine du Tarn, réalisés sur les communes d'Arfons, de Dourgne, d'Escoussens, de Labruguière, de Massaguel et Verdalle, de Sorèze et sur le thème du verre en Montagne Noire.

Inventaire du patrimoine vigneron du Gaillacois

Le Département du Tarn a missionné le CAUE pour réaliser l'inventaire thématique de l'architecture vigneronne sur le territoire du Pays Vignoble Gaillacois, Bastides et Val Dadouentre 2010 et 2015.  

Organisé autour de la vallée du Tarn, le vignoble révèle une grande densité et une belle variété de patrimoine vigneron : de la ferme au château viticole, de l’atelier de tonnelier ou la maison de vigneron à l’hôtel particulier, du chai de négociant aux caves coopératives. Le livre "Le gaillac vin de ville, vin des champs" invite à pousser la porte de nombreux chais, tant en ville qu’à la campagne, et d’en retrouver les aménagements. 

 

publication le gaillac vin de ville, vin des champs

Inventaire "habitat et production" sur le PNR du Haut-Languedoc

A la demande du Département du Tarn et de la Région Occitanie, la Mission d’inventaire du patrimoine du CAUE a mené entre 2014 et 2020 une étude thématique intitulée « Habitat et production » sur la partie tarnaise du Parc naturel régional du Haut-Languedoc.
L’inventaire thématique se décline en deux sujets qui caractérisent des grandes périodes historiques marquantes dans le sud du Tarn, permettant ainsi de rendre compte de la totalité du territoire du Parc :

  • Demeures et résidences de la fin du Moyen Âge au 17e siècle. Repeuplement et traditions protestantes
  • La fortune des industriels du textile et du délainage, de l’habitat ouvrier à la demeure patronale (18e-20e siècles) 
Inventaire "habitat et production" sur le Carmausin-Ségala

L’inventaire thématique «  habitat et production » a été entrepris au cours de l’année 2020 sur le territoire de la communauté de communes du Carmausin-Ségala.

La trentaine de communes qui la composent se partagent entre deux grandes entités :

Le Ségala, aux limites nord du département, est un territoire rural qui compte une myriade de fermes sur les plateaux. Quelques bourgs ruraux s’y sont aussi développés (Mirandol, Pampelonne).

Le Carmausin, à l’inverse est très urbanisé. Une agglomération dont l’épicentre est Carmaux s’y est développée pour les besoins des industries du verre et surtout de la mine à partir de la fin du 18e siècle.

 

Une ferme à Montirat

L’inventaire « habitat et production » sur la Communauté de communes du Cordais et du Causse

L’inventaire thématique « habitat et production » a investi le territoire de la communauté de communes du Cordais et du Causse au cours de l’année 2020.

Les dix-neuf communes de la 4C se trouvent dans la partie nord-ouest du département, réparties entre des paysages de causses, à l’ouest, et le plateau cordais, au centre.

Le territoire est sillonné et délimité par des cours d’eau dont les principaux se résument à l’Aveyron, le Viaur et le Cérou. Il est marqué par d’emblématiques sites de hauteur médiévaux, composés de bourgs et de châteaux à la tête de positions stratégiques tout au long de l’Ancien Régime. Ce patrimoine remarquable ne masque pas pour autant la grande qualité de l’architecture rurale, caractérisée par de nombreux corps de fermes en pierre de calcaire, qui traduit la permanence de l’agriculture et son développement aux 19e et 20e siècles.

 

Photo Penne dans le Tarn

 

 

A savoir

Contact

Mission d'inventaire du Patrimoine
05 63 60 16 70

Ressources