Le Guide des capteurs solaires

Le patrimoine de la région Languedoc-Roussillon (monuments, villes remarquables, villages, paysages, etc.) génère une économie du tourisme et de la restauration de bâtiment. Il a aussi sa place dans le développement durable car il nous apporte, bien souvent, les réponses adéquates en matière d’économie de la construction, d’écologie des matériaux, d’insertion dans le paysage, de savoir-faire, ou encore de prise en compte du climat... L’installation d’équipements nouveaux comme les panneaux solaires doit s’accompagner d’une réflexion qui prend en compte ces différents enjeux patrimoniaux.

L’artisan du bâtiment, interface entre le client, les industriels et l’administration, est en première ligne en ce qui concerne le développement et la mise en pratique des nouvelles techniques et des nouveaux matériaux. Il se doit d’apporter un conseil global au maître d’ouvrage et de l’informer utilement sur les conditions de mise en œuvre et le respect des règles d’urbanisme.

Or, certaines altérations du paysage bâti résultent d’opportunités qui n’ont pas été judicieusement saisies ou de principes d’adaptation peu réfléchis. Aujourd’hui, les dispositifs destinés à produire de l’énergie dans le respect des principes de développement durable devraient constituer des éléments comme les autres du vocabulaire architectural et, à ce titre, contribuer à enrichir la qualité architecturale et paysagère.

De fait, il est possible d’associer « énergie » avec valorisation du patrimoine architectural et paysager.  Avant d’opter pour des solutions techniques comme la mise en place de capteurs solaires, chacun doit se poser cette question plus large : comment économiser l’énergie et développer les renouvelables à l’échelle de ma maison, de ma commune…? Alors nous pourrons voir davantage de réalisations cohérentes, avec les bonnes solutions, aux bons endroits.

Il semble donc essentiel que, de la réflexion préalable à l’acte de bâtir ou de réhabiliter, la mise en œuvre des dispositifs de développement durable bénéficie réellement de l’intervention des acteurs régionaux, les Unités Départementales de l’Architecture et du Patrimoine (les UDAP), la CAPEB, les C.A.U.E et l’Agence locale de l’énergie qui se sont associés pour la réalisation de ce guide.

 

 

Guide des capteurs solaires 2018
A savoir
Auteur
CAUE de l'Aude
Catégorie
Publication
Date de parution
2018
Départements
Occitanie
Aude
Thématiques
Architecture
Énergie
Environnement
Public cible
Particuliers
Professionnels
Elus