Aménager le territoire en zone vulnérable

Suite à un épisode pluvieux exceptionnel, le département de l’Aude a subi des crues conséquentes le 15 octobre 2018 sur plusieurs cours d’eau du territoire. De nombreuses communes rurales ont été touchées dont une dizaine très durement et sur des zones urbanisées. Cet épisode climatique, qui s'inscrit dans l'histoire longue des catastrophes en Occitanie, interroge nos manières de vivre avec le risque inondation et pose la question du devenir des aménagements le long des cours d’eau.

 

L'appui technique et l'accompagnement par le CAUE 
  • L’appui technique du CAUE à la déclaration des bâtiments détruits

Suite aux inondations du 15 octobre 2018, les maires des communes déclarées en catastrophes naturelles ont dû faire face à de nombreuses dégradations de bâtiments, publics ou privés, pouvant menacer la sécurité publique. Aussi, l’État a mis en place, avec l’aide de Carcassonne Agglo et grâce à l’appui technique et juridique du CAUE et de l’Association Départementale pour l’Information sur le Logement de Haute-Garonne (ADIL 31), un dispositif d’accompagnement des maires pour leur permettre de prendre les mesures de police nécessaires. Un fonds  subventionné par l’État a permis de financer un premier volet de 43 diagnostics de la structure des bâtiments les plus dégradés.

  • L’accompagnement des communes sinistrées

Par ailleurs, le CAUE a effectué avec les élus fin 2018 cinq visites post-inondation à Saint-Hilaire, Couffoulens, Trèbes, Villegailhenc et Conques-sur-Orbiel. Les compte-rendus remis aux communes concernées faisaient état d’un repérage des zones urbanisées sinistrées, du bâti et des espaces publics fortement dégradés et apportaient des pistes de réflexion consistant, par exemple, à questionner l’avenir des centres-bourgs sinistrés, l’implantation des équipements publics, ou encore l’aménagement des cours d’eau. Début 2019, dans le cadre des études urbaines lancées par les services de l’État à Conques-sur-Orbiel, Trèbes, Villegailhenc, Couffoulens et Saint-Hilaire, le CAUE a été associé au choix des bureaux d’études et continue d’accompagner les communes aux côtés de Carcassonne Agglo et de la DDTM.

 

Les inondations à travers l’histoire : une approche géohistorique des risques et des catastrophes dans le Midi

Un an après ces événements, le CAUE a invité le géographe Jean-Marc Antoine à développer son approche géohistorique des risques naturels.

Le conférencier est revenu notamment sur la chronologie des risques et catastrophes en Occitanie depuis le 17e siècle et sur l’évolution de la perception du risque par les habitants tout au long de l’histoire. Jean-Marc Antoine est géographe, membre du laboratoire GEODE CNRS & Département de Géographie, Aménagement, Environnement de l’Université Toulouse 2 Jean Jaurès.

Une conférence enregistrée le 13 novembre 2019 aux Archives départementales de l'Aude.

Le workshop étudiant : (Ré)inventer de nouvelles manières de vivre avec le risque inondation

Le CAUE de l’Aude, en partenariat avec l’École nationale supérieure d'architecture et de paysage de Bordeaux organisera début 2020 un workshop étudiant traitant de la reconstruction post-inondations.

Les étudiants en paysage et en architecture vont travailler pendant une semaine, du 27 au 31 janvier 2020, sur le devenir des espaces publics et naturels de Villegailhenc et Saint-Hilaire, deux communes fortement touchées par les inondations du 15 octobre 2018 dans l’Aude. Ces deux communes sont en cours de réflexion sur leur (re)construction post-inondations, dans une temporalité à court et long terme, aussi bien sur les aspects urbains que paysagers. Les deux sites présentent des caractéristiques très différentes qui permettront de croiser les approches.

Le workshop aura pour but de s’inscrire dans cette dynamique en proposant aux élus et aux habitants des projets d’aménagements post-inondations le long des cours d’eau, en lien avec toutes les problématiques associées. Il s’agira de développer une approche à la fois urbaine et paysagère, avec un travail reliant habitat en centre bourg, espaces publics et naturels. Un projet global devra être construit à deux échelles : une échelle urbaine et une échelle opérationnelle sur une zone ponctuelle à choisir par les étudiants.

 

Audio : La parole des habitants

D'avril à juillet 2019, l'Aude a été le terrain d'étude de Zoé Corbin, étudiante en Master 2 Géographie et Aménagement à l'université Toulouse Jean Jaurès, à l'occasion d'un stage au CAUE de l'Aude.

Son travail portait sur les représentations des populations touchées par les inondations. À Couffoulens, commune sinistrée après les crues d'octobre 2018, elle a recueilli les paroles des habitants. Des témoignages qui ont permis d'alimenter sa réflexion et qu'elle nous partage au micro du Mag' de l'Environnement. Invitée également de cette émission, Anne Pelletier, géographe et maître de conférence à l'université Toulouse Jean Jaurès. 

Une émission du Mag de l'Environnement

 

Audio : La parole de l'élu

Retour sur les inondations à Villegailhenc, commune sinistrée, avec l'élu Michel Sgiarovello.

Villegailhenc a été dévasté par les crues du Trapel et du Merdeau, deux ruisseaux qui rejoignent l'Aude en aval de Carcassonne.

 

Une émission du Mag de l'Environnement

 

Audio : la parole des professionnels

Quand les étudiants en architecture et en paysage réfléchissent sur des aménagements post-inondations... Invités : Kriss Sans, ingénieur territorial au SMMAR et Arthur Peyne, architecte-conseil au CAUE de l'Aude.
Une émission du Mag de l'environnement

 

Villegailhenc, appui technique du CAUE à l'inventaire des bâtiments détruits
A savoir
Auteur
CAUE de l'Aude
Catégorie
Dossier thématique
Date de parution
2019
Départements
Aude
Thématiques
Architecture
Paysage
Urbanisme
Public cible
Tout public