L'Espace associatif et culturel de Labastide d'Anjou

Une commune rurale de 1200 habitants et un projet ambitieux : la construction d’une salle polyvalente pouvant accueillir les activités culturelles et les associations de Labastide d’Anjou. Ancré dans son environnement, ce bâtiment public inauguré le 2 septembre 2022 est le fruit d’une démarche accompagnée par le CAUE.

 

En 2017, la commune de Labastide d’Anjou sollicite le CAUE pour son projet d’espace mutualisé destiné à accueillir les associations, les activités scolaires et péri-scolaires et les événements festifs. La commune souhaite s'inscrire dans une démarche vertueuse. Elle participe à la formation du CAUE « Comment choisir sa maîtrise d’œuvre ? » où des programmistes sont présents. Et c'est le déclic.

"Cette journée au CAUE a convaincu l’équipe municipale de faire appel à un programmiste pour mener à bien le projet de salle polyvalente, explique Nathalie Naccache, maire de Labastide d'Anjou. Cette démarche étant inédite, à la fois pour nous et plus généralement dans l’Aude, nous avons demandé au CAUE de poursuivre son accompagnement. Au-delà de la fiche-conseil, il a été présent à nos côtés à toutes les étapes-clés, en particulier pour le choix du programmiste et pour l’analyse des offres du marché de maîtrise d’œuvre."

Le bâtiment inauguré le 2 septembre 2022 se présente comme une vaste salle polyvalente à l’écriture contemporaine. Il établit de par ses proportions un rapport d’échelle respectueux des bâtiments voisins. La grande transparence du hall et de la salle principale symbolise la volonté d’ouverture à tous les publics. Sa conception bio-climatique, la présence de la géothermie et du photovoltaïque en font un bâtiment exemplaire sur le plan énergétique et environnemental. Il est signé de Bernard Monier et Christian Jarrot, architectes à Labarthe sur Lèze (31860).

 

Lire en encadré :

- l'interview intégrale de Nathalie Naccache, maire de Labastide d’Anjou, recueillie lors de notre bilan d'activités 2018.

- la présentation du bâtiment sur l'Observatoire des réalisations.

 

La parole à Nathalie Naccache, maire de Labastide d’Anjou, maître d'ouvrage

Depuis les prémices, vous teniez à ce que le CAUE soit à vos côtés à toutes les étapes du projet. Pourquoi ?
Nathalie Naccache : L’élément déclencheur et véritablement prépondérant a été la formation proposée par le CAUE en janvier 2016, « Comment choisir sa maîtrise d’œuvre ? », où des programmistes étaient présents. Cette journée au CAUE a convaincu l’équipe municipale de faire appel à un programmiste pour mener à bien le projet de salle polyvalente. Cette démarche étant inédite, à la fois pour nous et plus généralement dans l’Aude, nous avons demandé au CAUE de poursuivre son accompagnement. Au-delà de la fiche-conseil, il a été présent à nos côtés à toutes les étapes-clés, en particulier pour le choix du programmiste et pour l’analyse des offres du marché de maîtrise d’œuvre.


Quel enseignement retirez-vous du travail avec le programmiste ?
Ce travail permet d’inscrire le projet dans une démarche vertueuse en s’assurant que le projet cadre parfaitement avec les besoins. En mutualisant les espaces de parking du groupe scolaire tout proche qui ne sont pas utilisés en même temps, par exemple, on réalise des économies considérables ! On voit hélas encore trop de salles démesurées et inadaptées sortir de terre. Pour nous, la notion de coût global est essentielle car elle responsabilise l’équipe municipale en terme de charges de fonctionnement. Une construction publique se doit d’être exemplaire, autant dans sa réalisation que dans ses démarches préliminaires.

 

Le CAUE a participé au jury pour le choix de la maîtrise d’œuvre. Comment jugez-vous son apport ?
Au premier abord, quand nous avons dépouillé les offres, celle de Monier et Jarrot n’a pas retenu l’attention de l’équipe municipale. Mais en analysant l’offre avec les architectes du CAUE et de l’ATD, leur projet s’est imposé comme une évidence. Et aujourd’hui, il nous séduit particulièrement ! Il est le meilleur sur le volet environnemental, plus performant énergétiquement, et aussi plus innovant. L’accompagnement par le CAUE nous a aidés à faire le choix d’un vrai bâtiment du XXIe siècle.

Découvrir le bâtiment sur l'Observatoire des réalisations

Ancrée dans son environnement proche, la nouvelle salle polyvalente affirme l’unité et le statut d’équipement public de l’ensemble, emblématique du développement du secteur...

Voir la présentation

Monier et Jarrot, architectes
A savoir

Ce projet a obtenu le soutien financier de l'Etat, de la Région, du Département de l'Aude et du SYADEN.

Ressources