Le CAUE 82 propose aux lycéens de découvrir des exemples d’espaces publics et d’aménagements paysagers

Montech : un projet dont le chantier a débuté il y a deux ans avec le concours d’une équipe pluridisciplinaire composée du Cabinet de Paysage Alep, de l’agence d’architecture Cascarigny, du graphiste Bakélite, et du programmiste Médiéval, sous maîtrise d’œuvre départementale, intercommunale, communale et de l’État (VNF). En matinée, l’architecte Raymond Cascarigny a présenté le projet global de réhabilitation du site de la Pente d’eau et de la papeterie de Montech inscrit dans l’histoire du canal latéral à la Garonne. Une réhabilitation qui s’est traduite par l’aménagement du parc et du parcours depuis le port, c’est-à-dire depuis la papeterie et l’office de tourisme, jusqu’à la machine. Les élèves ont ainsi effectué le parcours piéton, jalonné d’éléments signalétiques inspirés du courant Memphis et spécifiquement créés pour la scénographie du site. Cet univers coloré invite en effet les promeneurs jusqu’à la « machine », composée d’une péniche poussée par deux locomotives. Système ingénieux qui permettait il y a quelques années encore, de contourner le passage traditionnel des 5 écluses, gagnant ainsi un précieux temps de navigation.

Bourret : Un parcours sensoriel pour les habitants. L’après-midi, Charlotte Barré, paysagiste-conceptrice au CAUE 82 a présenté l’aménagement paysager de la commune de Bourret aux côtés des élus locaux. Les élèves ont pu appréhender la volonté municipale d’associer la réflexion des habitants au projet initial, passant ainsi d’une simple réhabilitation routière à une requalification globale du village tournée vers la Garonne. L’aménagement du site qui avait fait l’objet d’un conseil prodigué par le CAUE 82, puis du travail d’une équipe pluridisciplinaire composée d’un paysagiste, un architecte et un VRD (Voirie et réseaux divers) présente de façon cohérente le résultat de cette volonté partagée d’embellir la commune tout en intégrant des équipements pour tous les âges, autour d’une « Promenade des sens entre roche et Garonne ». La visite a pris fin par une lecture de paysage sur le Belvédère Saint-Martin, où les élèves ont pu apprécier une vue dégagée sur les paysages agricoles de vallée de la Garonne et la ripisylve de l’Espace Naturel Sensible de l’Espinassié géré par le département.

 

le caue accompagne le lycée de Moissac

Ressources