4 nouvelles communes entrent dans le club 1ère fleur

Luz-Saint-Sauveur, Omex, Séméac et Vic-en-Bigorre ont obtenu leur première fleur.

La commune de Loudenvielle s’affirme avec l’obtention de la deuxième fleur. Ces labels (de 1 à 4 fleurs) sont attribués par un jury régional. Ils témoignent d’une stratégie municipale volontariste. Pour être éligibleS à la première fleur, les communes doivent afficher une volonté d’amélioration de la qualité de vie, de développement de l’économie locale tout en favorisant le lien social et en agissant en faveur de l’environnement.

Au-delà de la qualité du patrimoine végétal et du fleurissement, celle des espaces publics participe aux critères de jugement :

  • comment sont traitées les entrées de ville,  les espaces publics, les façades, les revêtements de sol ?
  • Quel type de mobilier urbain ?

Ces éléments concernent directement le CAUE qui participe aux visites du jury régional et départemental. 

 

Un des lavoirs réhabilité par la commune
remise des prix aux nouveaux lauréats de la première fleur
A savoir

Palmarès 2018 des communes labellisées :

  • 1ère fleur :

Aulon, Bourréac, Campan, Lannemezan, Luz-Saint-Sauveur, Madiran, Maubourguet, Omex, Saint-Lary, Séméac, Sère-en-Lavedan, Vic-en-Bigorre, Viscos.

  • 2ème fleur :

Asque, Grust, Loudenvielle

  • 3ème fleur :

Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre, Lourdes

  • 4ème fleur

Tarbes